Rien ne plaide pour la construction d’un incinérateur (Dépêche de l’Aube du 13 octobre 2018)

46 lecteurs | (actualisé le ) par Le bureau - Aube Durable

Publié ce samedi 213 octobre, ces articles donnent une position sans équivoque sur le projet d’incinérateur.

Notre analyse

Nous souscrivons entièrement aux propos tenus dans ce numéro de la Dépêche de l’Aube. Ils montrent que les critiques à ce projet dépassent largement les clivages politiques habituels et rassemblent une grande partie des élus. Du Parti Communiste au Rassemblement National en passant par le PS, la France Insoumise ou les Républicains, d’Olivier Girardin à François Baroin, de Valérie Bazin-Malgras à Bernard Champagne, ce sont bien tous les responsables locaux qui, désormais, s’interrogent sur le bien-fondé de ce projet et en critiquent la pertinence.
Le point commun de ces prises de position réside dans le surdimensionnement de l’installation. La plupart des élus ont perçu le retard de notre département en matière de réduction des déchets et l’inadaptation du projet par rapport à ces perspectives de baisse.
Il ne reste plus pour les uns et les autres qu’à trouver le "bouton pause" pour, au moins, suspendre les travaux et ré-interroger le dimensionnement et la pertinence de ce projet.