Covid-19 : nos propositions pour des déplacements sécurisés dans l’agglomération troyenne

1 | 376 lecteurs | par Le bureau - Aube Durable

Covid-19

Troyes en Selle et Aube-Durable se sont associés pour adresser aux élus de l’agglomération troyenne des recommandations précises, en particulier la mise en place de pistes cyclables temporaires, pour une sortie "verte" du confinement alliant sécurité sanitaire et soutien aux déplacements doux.

Ces recommandations s’appuient sur trois constats :

Un constat d’opportunité.

Exemple de balises d’alignement délimitant une piste cyclable provisoire boulevard Carnot

Le confinement que nous connaissons a considérablement réduit la circulation. Celle-ci devrait reprendre à partir du 11 mai, mais de manière progressive. Cette réalité offre l’occasion de tester, d’expérimenter, à un coût très faible des aménagements cyclables sur les grands axes de circulation (Boulevard Carnot, Avenue P. Brossolette...).
Par ailleurs, ces aménagements ont l’avantage d’être adaptables et réversibles.

Un constat de relance

La sortie de cette crise s’accompagnera d’une relance des activités (sociales, économiques...). Cette relance pourrait, sans maîtrise, être une relance "grise", accompagnée d’un "effet rebond" conduisant à voir exploser le trafic automobile avec toutes les conséquences sanitaires et écologiques.

L’entrée de 2 écoles (14 juillet et Jacobins).
Pour permettre le maintien des distances sociales, la piétonisation de ce secteur serait nécessaire

A l’instar du Conseil pour le Haut Climat, nous souhaitons une relance "verte" pour l’agglomération troyenne ; c’est à dire une relance qui, en terme de déplacements, privilégie les déplacements doux.

Un constat de situations

De nouvelles situations, potentiellement à risque, vont émerger lors de cette sortie de confinement.
La première concerne les transports en commun. L’affluence qu’on peut connaître aux heures de pointe (notamment lors des périodes scolaires) représente un enjeu sanitaire fort. Il faut donc proposer des alternatives au bus. Et le vélo en en une, à condition de proposer dès maintenant des aménagements sécurisés et attractifs.
La seconde concerne les écoles. Là encore, la reprise des cours risque potentiellement de créer des zones de concentration aux abords des établissements scolaires. là encore, il nous semble essentielle d’y répondre en donnant plus de place aux piétons et aux modes doux ;

covid-recommandation-velo.pdf

P.-S.

Ce courrier a été accompagné du Plan Vélo conçu par l’association Troyes en Selle