AVAP de Troyes : La transition énergétique ne doit pas être sacrifiée sur l’autel du patrimoine

121 lecteurs | par Le bureau - Aube Durable

CommuniquésDocuments

Après s’être dotée d’un Secteur Sauvegardé, la Ville de Troyes projette la création d’une AVAP [1] permettant la protection du patrimoine "industriel" de notre ville.

Notre association s’inquiète des contraintes extrêmement nombreuses qui sont proposées dans ce projet de règlement et conduiraient à interdire, de facto, sur une très grande partie de la ville l’installation de panneaux solaires, outils indispensables pour réussir la transition énergétique.

Nous avons donc remis au Commissaire-Enquêteur la contribution ci-dessous dans laquelle nous proposons une simplification du règlement permettant à la fois d’assurer la protection du patrimoine et de permettre la transition énergétique.

ep_-_avap_-_troyes.pdf

Notes

[1aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine