Le lobby anti-éolien à Troyes (Est-Eclair du 19 octobre 2020)

68 lecteurs | (actualisé le ) par Le bureau - Aube Durable

Revue de PresseEoliennes

Invité d’une association ultra-conservatrice, le conférencier opposé à l’éolien a multiplié les erreurs, raccourcis et approximations.

2020-10-19-eolien.pdf

Notre analyse

Même s’il faut être vigilant sur l’implantation des éoliennes, notamment en ce qui concerne les impacts environnementaux, beaucoup de choses énoncées par ce conférenciers sont fausses ou non vérifiées.

- Le coût de démantèlement  : On peut difficilement pour l’instant faire une estimation puisque les démantèlements n’ont pas encore eu lieu en France. Dans d’autres pays où l’on commence à peine cela, les coût sont entre 30 et 50 000 euros/éolienne. Les 600 000 € correspondant à une estimation au "doigt mouillé". Surtout, ils sont à mettre en comparaison avec les coûts de démantèlement d’une centrale nucléaire et de la surveillance pour des milliers d’années des déchets nucléaires.
- le béton : chaque éolienne dit le conférencier c’est "1 300 tonnes de béton". C’est vrai, mais ce chiffre est à comparer au 200 à 400 tonnes d’une seule maison ou aux autres ouvrages énergétiques incroyablement plus gourmands en béton.
- les terres rares  : Ce conférencier explique que chaque éolienne utiliserait 1 tonne de terres rares. C’est totalement faux : moins de 10% (autour de 6%) des éoliennes françaises utilisent une technologie basée sur des terres rares (source ADEME). Les autres 94% n’en utilisent pas.
- L’intermittence : c’est vrai, les éoliennes fournissent de l’électricité par intermittence, c’est pour cela qu’il faut un "bouquet énergétique diversifié" pour compenser le manque de vent ici, l’absence de soleil ailleurs, la sécheresse (pour l’hydroélectricité) encore ailleurs... Lorsqu’on a cette diversité, l’intermittence se compense. Là dessus, le nucléaire défendu par cette assemblée a d’autre défauts comparables : rendement ridicule : 30% seulement ; 70% de l’énergie est ainsi perdue sous forme de chaleur dans les tours de refroidissement.
- Santé : Les arguments ne reposent sur aucune étude scientifique sérieuse.
- Mafia : on touche là au complotisme... Cosa Nostra est assez peu présente dans l’Aube !
- Est-ce que l’éolien est la solution idéale conclut-on ? Evidemment non. Mais c’est une solution dans un panel d’énergie qu’il faut développer.